You are currently viewing Pâte à tartiner sans sucres ajoutés

Pâte à tartiner sans sucres ajoutés

Un incontournable à avoir dans son placard : la pâte à tartiner ! Exit le nutella truffé de sucres et d’huile de palme. Cette pâte à tartiner vous apportera beaucoup plus de vitamines, minéraux, fibres et protéines. Autre avantage : elle ne contient que des acides gras insaturés contrairement à une pâte industrielle.

Dans cette version de pâte à tartiner « maison » j’ai souhaité faire un mélange de 2 fruits à coque : les noix de cajou et des noisettes. Ces dernières sont très puissantes en goût et peuvent prendre le dessus sur le chocolat. Les noix de cajou sont donc là pour calmer le jeu, elle sont aussi moins caloriques que les noisettes, très intéressantes donc :-). Comme dans la plupart des recettes de pâte à tartiner maison, j’ai décidé de mixer mes fruits à coque car c’est plus économique mais vous pouvez bien entendu acheter de la purée de noisette et cajou et les mélanger.

Sachez que comme les autres pâtes à tartiner faites « maison », la texture peut changer quelques heures après la préparation en fonction de la température de votre pièce. C’est tout à fait normal, la pâte devient plus consistante avec le chocolat qui se fige en refroidissant.

Ingrédients pour réaliser sa pâte à tartiner :

  • 120 g de noix de cajou entières
  • 120 g de noisettes entières
  • 80 g de chocolat 55% min (j’ai pris le chocolat corsé de Nestlé)
  • 30 g d’huile désodorisée ou huile de noisettes (l’huile est ici indispensable pour obtenir une texture plus facile à tartiner)
  • en option : quelques gouttes d’extrait de vanille

Optionnel : si vous souhaitez sucrer vôtre pâte à tartiner, prenez du sucre de coco.

Matériel :

  • 1 robot mixeur avec une lame en forme de S. Il doit être suffisamment solide pour supporter le mixage des fruits à coque.

Préparation de la pâte à tartiner  :

  • Commencez par torréfier 120 g de noisettes entières. Pour cela préchauffez votre four à 180° et enfournez pendant 5 min. Faites attention à la durée de cuisson, en fonction du four cela peut aller très vite. L’idée est de torréfier mais pas de cramer les noisettes :-). Laissez refroidir les noisettes puis les rouler avec vos mains pour leur enlever leur peau. Généralement la peau s’enlève très facilement et il y a toujours quelques noisettes dont la peau ne veut pas partir, c’est normal. Vous pouvez également torréfier les noix de cajou, pour ma part je ne l’ai pas fait.

pâte à tartiner

  • Nous allons maintenant réaliser la purée de noisettes/cajou. Pour cela, placez les noisettes avec les noix de cajou dans un robot mixeur. Mixez pleine puissance et par paquet de 30 secondes. Laissez votre robot refroidir un peu entre chaque mixage. Progressivement vous allez obtenir une pâte plus ou moins épaisse, cela dépend du gras contenu dans les fruits à coque. Pour terminez le mixage ajoutez 30 g d’huile désodorisée. Cela facilite le travail du robot et permet d’obtenir une texture parfaite de purée. Vous pouvez bien entendu faire le choix de ne pas ajouter d’huile et continuer à mixer jusqu’à obtenir une purée lisse mais cela peut prendre une bonne heure car vous devrez faire des pauses avec votre robot pour éviter sa surchauffe.
  • Ajoutez 80 g de chocolat fondu préalablement au bain-marie et mixez une dernière fois l’ensemble. Goutez votre pâte à tartiner et ajoutez du sucre de coco si vous en avez envie.
  • Versez votre pâte dans un bocal en verre, bien fermé. Elle se conserve à température ambiante plusieurs semaines (max 1 mois).

Conseils/astuces :

  • Je vous conseille de conserver votre pâte à tartiner maximum 1 mois à température ambiante, à l’abri de la lumière. Placée au réfrigérateur, elle devient dure (le chocolat fige c’est normal). Si vous souhaitez la placer au frais, sachez qu’elle peut de nouveau retrouver sa texture d’origine après seulement quelques secondes au micro-ondes.
  • Si vous souhaitez sucrer votre pâte à tartiner : utilisez du sucre de coco mais surtout pas de sucrant liquide type sirop d’agave ou miel. Pour avoir testé, cela modifie complètement la texture de la pâte qui devient collante.
  • La torréfaction des noisettes permet de développer leur goût mais aussi d’améliorer leur digestion. Ne sautez donc pas cette étape.

Fiche recette :

pâte à tartiner maison

Pâte à tartiner sans sucres ajoutés

Recette de ma pâte à tartiner noisettes, cajou et chocolat, ig bas, sans sucre raffiné. Un incontournable des goûters et petits-déjeuners.
Noter la recette
Temps de préparation: 15 minutes
Type de plat: Goûter
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes
Auteur: www.lacuisinedaurelie.com

Ingrédients

  • 120 g de noix de cajou entières
  • 120 g de noisettes entières
  • 80 g de chocolat 55% min (j’ai pris le chocolat corsé de Nestlé)
  • 30 g d’huile désodorisée ou huile de noisettes (l’huile est ici indispensable pour obtenir une texture plus facile à tartiner)
  • quelques gouttes d’extrait de vanille (optionnel)
  • si vous souhaitez sucrer vôtre pâte à tartiner, prenez du sucre de coco.

Instructions

  • Commencez par torréfier 120 g de noisettes entières. Pour cela préchauffez votre four à 180° et enfournez pendant 5 min. Faites attention à la durée de cuisson, en fonction du four cela peut aller très vite. L'idée est de torréfier mais pas de cramer les noisettes :-). Laissez refroidir les noisettes puis les rouler avec vos mains pour leur enlever leur peau. Généralement la peau s'enlève très facilement et il y a toujours quelques noisettes dont la peau ne veut pas partir, c'est normal. Vous pouvez également torréfier les noix de cajou, pour ma part je ne l'ai pas fait.
  • Nous allons maintenant réaliser la purée de noisettes/cajou. Pour cela, placez les noisettes avec les noix de cajou dans un robot mixeur. Mixez pleine puissance et par paquet de 30 secondes. Laissez votre robot refroidir un peu entre chaque mixage. Progressivement vous allez obtenir une pâte plus ou moins épaisse, cela dépend du gras contenu dans les fruits à coque. Pour terminez le mixage ajoutez 30 g d'huile désodorisée. Cela facilite le travail du robot et permet d'obtenir une texture parfaite de purée. Vous pouvez bien entendu faire le choix de ne pas ajouter d'huile et continuer à mixer jusqu'à obtenir une purée lisse mais cela peut prendre une bonne heure car vous devrez faire des pauses avec votre robot pour éviter sa surchauffe.
  • Ajoutez 80 g de chocolat fondu préalablement au bain-marie et mixez une dernière fois l'ensemble. Goutez votre pâte à tartiner et ajoutez du sucre de coco si vous en avez envie.
  • Versez votre pâte dans un bocal en verre, bien fermé. Elle se conserve à température ambiante plusieurs semaines (max 1 mois).

Notes

  • Je vous conseille de conserver votre pâte à tartiner maximum 1 mois à température ambiante, à l'abri de la lumière. Placée au réfrigérateur, elle devient dure (le chocolat fige c'est normal). Si vous souhaitez la placer au frais, sachez qu'elle peut de nouveau retrouver sa texture d'origine après seulement quelques secondes au micro-ondes.
  • Si vous souhaitez sucrer votre pâte à tartiner : utilisez du sucre de coco mais surtout pas de sucrant liquide type sirop d'agave ou miel. Pour avoir testé, cela modifie complètement la texture de la pâte qui devient collante.
  • La torréfaction des noisettes permet de développer leur goût mais aussi d'améliorer leur digestion. Ne sautez donc pas cette étape.
Vous avez essayé cette recette ?Mentionnez @lacuisinedaurelie sur instagram ou tagguez #lacuisinedaurelie!

 

pâte à tartiner ig bas

Laisser un commentaire