You are currently viewing Comment faire son levain maison ?

Comment faire son levain maison ?

L’envie de faire son pain maison et notamment au levain a connu un pic pendant le confinement. Il était difficile de se procurer de la levure fraiche et nous avons été nombreux à vouloir cuisiner plus sain. Or, le levain a de très nombreuses vertus. Étant riche en bactéries lactiques, il améliore la digestion, dégrade une partie du gluten contenu dans la farine et diminue l’indice glycémique. En effet, la fermentation augmente la quantité d’amidon résistant. Les amidons résistants sont les glucides qui ne se décomposent pas en sucre et qui ne sont pas absorbés par l’intestin grêle. Les personnes diabétiques ont donc tout intérêt à consommer des préparations au levain et notamment la plus connue le pain au levain!

Saviez vous également que le levain permet d’accroitre l’assimilation des minéraux, décomposer l’acide phytique présent dans le son et augmenter la durée de conservation du pain?  Côté goût, le levain apporte aux préparations un petit goût acide typique et des arômes plus complexes. Plus un levain est vieux et plus il gagnera en caractère et puissance. Il est possible de le travailler avec différentes farines (sarrasin, petit épeautre, blé de khorasan) qui apporteront différents arômes à vos préparations.

Mais le levain c’est quoi  ?

Le levain est issu d’une méthode de fermentation utilisée depuis des milliers d’années. Le principe est simple : il suffit de mélanger eau et farine et de laisser ce mélange reposer au chaud. Une fermentation va se produire grâce aux bactéries et levures contenues dans la matière, l’air de votre cuisine, vos mains et donc votre microbiote. Ainsi chaque levain est différent d’une personne à une autre ou d’un pays à un autre.

Il existe 2 types de levain :

  • le levain liquide : il s’agit d’un mélange de 50% de farine et de 50% d’eau. C’est celui que j’utilise car il est très polyvalent et permet de bien travailler les pâtes à pain notamment.
  • le levain dur : il s’agit d’un mélange de 2 tiers de farine et un tiers d’eau. Ce levain est réputé pour donner une croûte plus épaisse au pain. Il est moins utilisé car moins polyvalent.

Différence entre un levain chef et un levain « tout point » :

  • Un levain chef : c’est celui que l’on conserve en petite quantité et qui permet de réaliser le « levain tout point ». Je l’utilise dans une recette de petits pains à la poêle type blinis ou un cake au levain lorsque j’en ai trop.
  • Un levain dit « tout point » ou « actif » : il s’agit d’un levain chef que l’on a activé et boosté au maximum de ses capacités. Pour le réaliser on réalise un mélange de levain chef avec son poids en eau et farine. Exemple : pour 150 g de levain « tout point », il faut mélanger 50 g de levain chef avec 50 g de farine et 50 g d’eau. Le levain « tout point » est un incontournable pour réaliser des préparations levées (pains, gâteaux, brioches, kougolf,…) car il permet d’utiliser un levain au maximum de sa capacité de pousse. En effet, on veut une mie alvéolée et pas un parpaing de pâte.

Maintenant que nous avons vu les différentes types de levain et ses bienfaits, je vous propose de passer à la pratique en créant votre levain chef. C’est très simple !

Matériel :

  • pour débuter un levain chef prenez un pot de confiture car on commence avec de petites quantités de farine et d’eau puis au bout de quelques jours passez à un pot en verre suffisamment grand (500 cl c’est parfait)
  • un linge ou une gaze
  • un élastique
  • une cuillère en métal ou en bois, peu importe

Ingrédients pour réaliser un levain :

  • Farine : de préférence de la farine bio complète T130 ou intégrale T150 (plus la farine est complète et plus la fermentation sera facile à démarrer). Vous pouvez prendre de la farine de blé, d’épeautre ou du seigle. La farine de seigle est un excellent starter pour démarrer le levain. Vous pouvez la mélanger avec une autre farine au début pour réaliser le levain chef puis arrêter d’en utiliser par la suite.
  • Eau : utilisez de l’eau non chlorée car le chlore tue les bactéries et pas trop minéralisée (eau de source). Vous pouvez prendre de l’eau du robinet qui aura reposé à l’air libre plusieurs heures.

Préparation du levain chef :

1er Jour  – Il était une fois 50 g de farine et 50 g d’eau filtrée…

  • Dans un pot en verre versez 30 g de farine de votre choix et 30 g d’eau. Bien mélanger pour incorporer de l’air (1 minute environ). Raclez les parois pour éviter que le mélange sèche sur les parois de votre pot. Recouvrez d’un linge propre maintenu par un élastique ou un lien. Laissez poser 24 H au chaud. Il est tout à fait normal qu’à ce stade le levain soit compacte.

 

 

 

 

 

les jours suivants  – L’histoire se poursuit jusqu’à ce que le mélange bulle et double de volume…

  • Ajoutez 30 g de farine et 30 g d’eau non chlorée. Mélangez bien. Remettez un linge sur le dessus. Laissez poser 24H.
  • Procédez ainsi de suite jusqu’à ce que le mélange double de volume et bulle (cf dernière photo). Astuce : placez un élastique sur le pot pour visualiser l’évolution.

Le mélange peut mettre 4 à 5  jours avant de doubler de volume. La durée dépend de votre farine et de la température de votre pièce. Ainsi, il est plus facile de faire « naitre » un levain en été.

Votre levain a double de volume? Il s’agit maintenant d’un « levain chef » ! Bravo, vous voilà en possession d’une matière vivante qui va vous permettre de réaliser plusieurs recettes fermentées. Mais vous vous demandez certainement comment faire pour l’utiliser dans vos recettes et comment en prendre soin . Voici ci-dessous tous mes conseils.

Comment entretenir et conserver son levain chef ?

Pour conserver un levain chef il faut lui apporter régulièrement de la farine et de l’eau en quantité égale afin que les bactéries et levures puissent se nourrir du sucre libéré par les enzymes de l’amidon de la farine. En règle générale j’utilise un mélange de 50 g de farine + 50 g d’eau. On appelle dit généralement qu’on « nourrit » son levain ou qu’on le « rafraichit ».

Nous sommes tous en grande majorité à ne pas utiliser le levain quotidiennement, il faut donc le placer au réfrigérateur après l’avoir « nourri ». Grâce au froid les bactéries vont se mettre en sommeil et consommer moins de nourriture. Vous pouvez laisser le levain chef au frais pendant 2 à 3 semaines sans rien lui apporter. Néanmoins, cette méthode est valable pour un levain qui a déjà servi et pas un levain qui vient de naitre. Un jeune levain demande plus d’attention, essayez de le nourrir assez régulièrement pendant 2 semaines. Il va se renforcer et il pourra ensuite être placé au frais.

Et vous vous demandez peut être comment faire quand vous vous absentez plus de 2 semaines. Pour cela, « nourrissez » votre levain la veille de votre départ (50 g de farine + 50 g d’eau) et laissez le à l’air libre afin d’activer le processus de fermentation. Placez-le ensuite au réfrigérateur. La fermentation va continuer lentement au frais.

Il est aussi possible de déshydrater le levain mais je n’ai jamais tenté l’expérience. Le principe est simple, il faut étaler une fine couche de levain sur du papier sulfurisé et le laisser sécher à l’air libre. Récupérez ensuite le levain séché et l’enfermer dans un bocal en verre. Pour le réactiver, il faut peser le levain sec et ajouter la même quantité d’eau. Laissez poser quelques minutes pour dissoudre le levain dans l’eau. Ajoutez ensuite autant d’eau que de farine et mélangez. Laissez poser à température ambiante et le mélange devrait buller et augmenter de volume.

Comment utiliser du levain dans une recette ?

Mais alors vous vous dites, quel type de levain utiliser dans mes recettes?

Pour réaliser la plupart des recettes à base de levain il vous faudra un levain « tout point » ou dit « actif » (voir définition plus haut dans l’article). Il s’agit tout simplement d’un levain chef que l’on a réactivé.

Comment réaliser un levain « tout point »?

Pour réaliser un levain « tout point » il faut mélanger du levain chef avec son poids en eau et farine. Donc pour obtenir 150 g de levain « tout point » mélangez 50 g de levain chef + 50 g de farine + 50 g d’eau. Mélangez bien pendant une minute pour aérer le mélange puis placez-le au chaud recouvert d’un linge. Au bout de 5 à 6h vous allez voir le levain buller et doubler le volume. Utilisez ce levain « tout point » au maximum de sa pousse pour fabriquer votre pain ou tout autre préparation à faire lever.  Profitez-en pour prélever 50 g de ce levain « tout point » pour le mélanger avec votre levain chef et ainsi prolonger la conservation de ce dernier.

Sachez qu’il est possible d’utiliser un levain chef sans passer par la case levain « tout point » dans certaines recettes comme un gâteau ou des blinis. Il suffit pour cela d’ajouter un peu de bicarbonate de cuisine ou levure chimique. Ça gonfle très bien avec le PH acide du levain!  Il est possible de réaliser aussi une pâte à crêpe, un pancake ou je ne sais quoi encore.

N’hésitez pas à poser toutes vos questions en commentaires sur le levain naturel.

Laisser un commentaire